Dès votre arrivée dans cet établissement, vous serez plongés dans un univers malsain où règne la terreur...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeDim 26 Déc - 16:57

Découvrez la playlist LA FETE D'ADE avec Bowling for Soup



Parfois, on a envie de hurler. De danser. De chanter. Jusqu'à ne plus avoir de voix, jusqu'à avoir les bras en compote.
Mais on peut pas.
C'est exactement ce qu'était entrain de vivre Adélaïde. C'était absolument inexplicable et irraisonné mais elle rayonnait la bonne humeur. Depuis le matin elle s'était levée du bon pied, avec le sourire. Elle s'était retenue de crier sa joie un peu partout dans les couloirs. Dans les cours aussi.
Elle s'était retenue de dire leurs quatre vérités aux professeurs, de leur faire la blague de la chaise en caoutchouc, de répondre à coté de leurs questions juste pour le plaisir.
Oh ça avait été difficile et heureusement qu'elle s'endormait de temps en temps, mais maintenant elle avait fini les cours et plus rien, RIEN, ne la retenait. Alors elle faisait exprès de passer par tous les couloirs réputés pour leurs racailles et les emmerdes qui suivaient. Juste histoire de rire un peu et d'en remettre un ou deux à leur place. Des nouveaux se faisaient souvent emmerder ici, il savaient pas qu'il valait mieux passer par l'escalier du deuxième puis remonter plus loin.
Alors Adé en faisait fuir un ou deux avec une belle répartie. Parfois la belle répartie les mettait en rogne, alors il fallait en plus leur faire un calbut en plastique. Là ça suffisait, généralement. Et elle repartait avec un éclat de rire.
Et puis, quelle n'était pas la honte pour ces gros bras que de se faire remettre à leur place par une frêle jeune fille armée d'un bonnet de père Noël ?
Noël. On y vient, enfin !
Beaucoup d'élèves perdaient la notion du temps. De l'extérieur. Surtout les nouveaux, tellement préoccupés par l'apparition de leurs étranges symptômes qu'ile ne comprenaient même pas pourquoi on leur disait joyeux anniversaire. Parfois des anciens qui avaient arrêter de faire attention au jour. Qui avaient oublié.
Ou bien qui ne voulaient pas savoir qu'ils se rapprochaient de leurs derniers instants.
Si elle avait pu, Adélaïde aurait enfoncé la porte de la cafet. Qui était bondée.
Elle s'ouvrit à la volée et la jeune femme lança un tonitruant

« JOYEUX NOËL, BANDE DE MALADES ! »

A toute son assemblée, levant son poing serrant son bonnet rouge et blanc.
Ça faisait bientôt deux mois qu'elle préparait son rituel. Sa petite fête. Ou bien sa grande fête. Qui sait quelle ampleur ça allait prendre.
Le matin même elle avait embauché des élèves pour décorer la salle de cantine sans demander d'avis à personne. Les employés n'avaient pas bronché mais avaient demandé qu'ils nettoient à la fin.
Pas d'problème, avec un peu de chance quelqu'un en aurait le pouvoir.
Il y avait tout un groupe, une dizaine de tables alignées, des participants à ce grand projet. Ils crièrent à leur tour un immense ''Joyeux Noël '' en brandissant leurs chapeaux.
Adélaïde ouvrit son sac et en sortit une paire d'enceintes qu'elle brancha non loin de là, sur son mp3. Et... Elle sortit des sacs de bonbons. Elle avait réussi à réunir une quantité assez conséquente.
La jeune femme, pleine de sa bonne humeur et toute souriante, prit une poignée de carambars qu'elle lança dans une direction au hasard.
Beaucoup des élèves présents ne comprenaient pas et seuls la vingtaine de la longue table étaient de la partie pour l'instant, mais Adé comptait bien tous les convertir à sa fête !
Oublions le quotidien si glauque de cette école.

Spoiler:
 

[J'ai posé le contexte, à toi de t'intégrer, pauvre asociale prise dans une mégateuf. J'suis sure y'en a qui empêchent les gens de sortir. OH ET JME SUIS ECLATEE GENRE DESSIN MUSIQUE ETOO. JOYEUX NAËL]

_________________
C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Kintella

Julia Kintella

Fiche : scritch!!!
Messages : 20
Age : 22
Localisation : Quelque part
Emploi/loisirs : griffoner
Humeur : Content le chat !!

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeMar 28 Déc - 21:08

[T'as lancé des carambars ? J'aime les carambars !!]

Julia était énervée. Énervée par son camarade de chambre, Finny. Depuis qu'elle avait emménagé, ils n'arrêtaient pas de se disputer. Mais là, elle était entré dans une colère noire. Et comme à chaque fois qu'elle se mettait vraiment en colère, il lui fallait du sucre. Normalement elle avait toujours une plaquette de chocolat sur elle, mais là, elle avait épuisée son stock, à cause de Finny.
Donc elle se mit en route pour la cafeteria. Elle se dit qu'il n'y aurait sûrement rien de bon à manger, mais qu'on pouvait toujours essayer.
Elle arriva dans la salle bondée, prit un plateau et se mit en quête d'une place libre. Elle en trouva une au fond, et commença à manger ce qu'elle avait pris. Un yahourt, du sucre en poudre et deux clémentines. Elle enfonça ensuite ses écouteurs dans ses oreilles pour ne plus entendre le brouhaha alentour, mais c'était peine perdue, il y avait trop de monde et elle n'entendait même pas sa musique. Surtout au moment où une fille avec un bonnet de père noël arriva en hurlant "Joyeux Noël bande de malade" et qu'une dizaine de table lui répndit en choeur "Joyeux Noël" en brandissant des chapeaux ridicules.
C'était déjà noël ? De toute façon, Julia n'aimait pas cette période de l'année, il faisait froid, on sentait plus ses orteils, et puis de toute façon on ne lui avait pas offert le moindre cadeaux ces dernières années, père alcoolique oblige. La seule chose que Ju' aimait à Noël, c'était les merveilleuses landes enneigés d'Irlande. Ses souvenirs l'envahirent et elle repartit dans son pays natal...
Puis son esprit fut réveillé. De la musique ! Immédiatement, elle chercha le titre et l'artiste dans sa playlist intérieure. "You're Gonna Go Far Kid" de The Offsprings!!
Elle tourna la tête vers la source de la musique juste au moment ou la fille avec le chapeau rouge et blanc lança des carambars sur la table.
Et là, Julia ne put se contrôler. Elle se leva comme un zombie, et avança vers la table, où il restait une place vide. Les carambars avaient étés lançés tout près de cet endroit. Elle s'y assit et commença à tendre la main vers les bonbons sucrés. Elle en prit un, le mangea, en prit un autre, et puis encore un autre, jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus devant elle.
Alors elle releva la tête, avec un grand sourire. Elle avait refait le plein de glucides, et en plus elle était d'une excellente humeur. Elle laissa l'humeur de la fête l'envahir. Le garçon à coté d'elle lui donna un chapeau de père noël, et elle fit même l'effort d'enlever le sien pour mettre celui que lui avait donné le garçon, qu'elle remercia avec un grand sourire ( chose rare chez elle), et participa à la fête.

[Alors ?? Plutôt bien intégré l'asociale hein ? ^_^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeJeu 30 Déc - 0:21

D'autres élèves s'étaient levés pour danser, d'autres se joignaient au gang des bonnets de noël, et d'autres..... restaient dans leur coin. Désespérants. Cependant y avait une fille plus loin qui avait l'air de sortir de sa torpeur. C'était marrant, sans son chapeau on la croirait en noir et blanc. Adélaïde donna quelques bonnets à des volontaires et fit une jolie sculpture en versant de l'eau sur une table et en la transformant en plastique au moment même où celle-ci touchait la table. Effet garanti, elle s'était entraînée longtemps dans la salle de bain et sous la pluie. Quelques uns applaudirent et elle salua.
Cherchant du regard la première année qu'elle avait vu tout à l'heure, elle la remarqua enfin beaucoup plus proche maintenant. Elle était en train de se goinfrer de carambars. Qu'elle en profite, à Dastmyre elle n'aura pas le temps de faire du diabète ! Triste vérité mais en l'occurrence message annonçant qu'on pouvait faire ce que l'on voulait comme on voulait car on n'avait pas tout notre temps !
Au début elle n'avait pas eu l'air à l'aise mais maintenant elle s'éclatait avec les autres, et avait lâché son beau chapeau (Adélaïde aimait bien son style) pour un bonnet de Noël tellement plus à la mode ce jour ci. La jeune femme s'arrêta de danser sur le rythme de la musique et revint à la table. Elle s'assit à la place qui venait d'être désertée en face de la nouvelle arrivante.

« Hep toi ! Tu veux voir un tour de magie ? »

Elle n'attendit même pas sa réponse pour faire sa démo : elle mit de l'eau dans une de ses mains, la lança devant elle et la figea en plastique en plein air. Fière d'elle elle rattrapa le bout de plastoc d'une forme …. abstraite et lança à son interlocutrice, tout en lui tendant un Carambar.

« Tiens, t'as l'air d'aimer ça. Moi c'est Adé, tu sais faire quoi, toi ? »

Après tout, ça pourrait être intéressant et un joli spectacle que de voir des élèves exprimer leur capacité ici. Il était inutile de cacher aux élèves, qu'ils soient nouveaux ou non, qu'ils avaient tous des dons extraordinaires, qui soient du plus insignifiant au plus énorme, aucun élève ici n'y échappait. Et s'ils ne le savaient pas encore ils le découvriraient de toute façon. Bref, inutile de le cacher !
Avec un grand sourire, elle regardait cette fille qui avait l'air de kiffer les bonbons. C'était marrant. Adélaïde étouffa un bâillement. Elle s'endormirait plus tard, au moins après que l'autre lui ait répondu, sinon c'est pas drôle !


[Bon, donc en fait après que tu lui répondes / montres ta capacité ou non selon ton choix, elle... s'effondre sur la table endormie. Normal quoi. Haha. Et tout le monde autour sait que c'est normal sauf toi XD]

_________________
C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Kintella

Julia Kintella

Fiche : scritch!!!
Messages : 20
Age : 22
Localisation : Quelque part
Emploi/loisirs : griffoner
Humeur : Content le chat !!

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeJeu 30 Déc - 2:43

Après avoir englouti une bonne dizaine de carambars goût caramel, Julia regarda un peu ce qui se passait autour d'elle. Des gens dansaient, chantaient, sautaient, s'amusaient, bref, fêtaient tous ensemble Noël.
Elle n'avait pas trop l'habitude d'être prise au milieu de tant d'effusion de joie, et se sentait un peu perdue au milieu de tout ce monde, mais elle fit tout de même l'effort d'au moins essayer de participer à la fête.
La personne assise en face d'elle fut entraîné par ses amis pour aller danser et immédiatement, la jeune fille qui semblait avoir commandité cette fête pris sa place.

« Hep toi ! Tu veux voir un tour de magie ? »

Julia n'ût pas le temps de répondre que la jeune fille prit de l'eau dans une de ses mains, la lança devant elle et d'un seul coup, la changea en plastique !!
"Ecole de tarés !!" pensa t'elle mais en même temps, elle, elle s'était rendue compte qu'elle pouvait contrôler l'électricité alors bon... elle avait franchement rien à dire.
Elle n'ût pas l'occasion de spéculer plus que la jeune fille lui tendait un énième carambar ("Miam !!") en lui disant :

« Tiens, t'as l'air d'aimer ça. Moi c'est Adé, tu sais faire quoi, toi ? »

Ah ouais, directe l'Adé ! Bon ben, restait plus qu'une seule chose à faire. Parce que bon, après tout autant lui montrer son pouvoir. Elle lui avait bien montrer le sien elle. Elle avisa une girlande électrique débranchée non loin d'elle. Et elle l'alluma. Tout en répondant :

"Moi c'est Julia, et je contrôle l'électricité. Et toi donc tu... transforme des trucs en platique? Ca doit être marrant."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeSam 22 Jan - 0:00

[Désolée j'pense que ça s'voit un peu que j'ai pas été méga inspirée sur ce topic ces temps ci ... Autant dire que c'est lamentable, faut essayer de faire plus avancer à chaque post et de foutre eul'dawa sinon ça va pas l'faire XD
Sorry pour le temps de réponse donc. ]

Adélaïde poussa un sifflement admiratif au milieu du brouhaha ambiant, et applaudit l'exploit de la jeune fille qui venait d'allumer d'un regard cette guirlande qui n'avait su trouver de prise à son goût. Contrôler l'électricité ? Electrokinésie, ça sonnait bien. La jeune femme aimait bien trouver des noms qui sonnaient pseudo scientifiques pour des trucs qu'on est pas censés voir dans une vie. C'était terriblement classe. En tout cas, plus que Transformer les trucs en plastique. C'était genre comme dans les films. On pouvait avoir des méchants avec ça. Ou bien faire des éclairs et ça pète de partout. Nettement plus spectaculaire que d'immobiliser le malfrat en lui faisant un calbute en un mélange de plastiques pas très seyants.
Certes, comme elle le disait, c'était marrant. Et original, au moins. Bref chacun son avantage.
Elle avait au moins une chose à dire à Julia :

"Merci pour la guirlande, c'est vachement plus beau comme ça !"

Elle lança un regard amusé vers le type qui était en train de soulever sa sculpture abstraite plastifiée au dessus de sa tête.
La seconde d'après, le plastique retrouvait sa nature originelle aqueuse et le mec d'en dessous était trempé. Des éclats de rire, deux trois tapes dans le dos du pauvre mec et c'était reparti comme s'il ne s'était rien passé. Après tout avec toute cette activité il faisait chaud, il avait eu droit à l'immense privilège d'un petit rafraichissement.

"Très marrant, même."

Elle s'avachit sur la table, bras croisés sur celle-ci et la tête reposant de coté sur eux. Elle fixait son regard bleu sur cette fille qui était plutôt sympa. Quelques petites questions seraient de mise pour mieux la connaître.

" Ça fait pas longtemps qu't'es là j'me trompe ? J'aime bien repérer les petits nouveaux d'ici... Plutôt chiffres ou lettres ? "

Elle même était beaucoup plus littéraire que mathématicienne ou physicienne, mais elle n'évitait pas les cours susnommés pour autant, à son grand malheur. Elle séchait beaucoup de cours, certes, mais pas trop non plus, elle n'aimait pas spécialement les surveillants alors se faire réprimander par eux mêmes, non merci.

_________________
C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia Kintella

Julia Kintella

Fiche : scritch!!!
Messages : 20
Age : 22
Localisation : Quelque part
Emploi/loisirs : griffoner
Humeur : Content le chat !!

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeSam 19 Fév - 18:38

[Je suis affreusement désolé, en ce moment je suis surchargée de travail, je n'ai pas de temps pour moi, c'est pour ça que j'ai mis un mois à répondre et en plus c'est nul, j'avais pas d'inspi ><]

Julia était assez fière de son exploit même si elle savait qu'elle allait avoir un gros mal de tête après. Adé l'applaudit, et Julia baissa la tête pour que la jeune fille en face d'elle ne voit pas ses joues rouges. En général elle n'aimait pas les compliments et là en plus elle était intimidée par la grande brune qui avait l'air d'être vraiment apprécié par les autres.
Elle était entrain de s'imaginer s'enterrer six pieds sous terre lorsque la jeune fille la remercia.

"Merci pour la guirlande, c'est vachement plus beau comme ça !"

Elle répondit d'un petit sourire timide, et suivi le regard d'Adé vers un garçon qui s'amusait avec la sculpture en plastique, qui se retransforma en eau et l'éclaboussa.
Julia retourna alors la tête vers la jeune fille en face d'elle, pour voir si c'était bien elle qui avait fait cette petite blagounette, elle marmonnait quelque chose avec un petit sourire, elle en déduis donc que c'était bien elle. Elle commençait à vraiment bien aimer la grande brune, pas seulement parce qu'elle était la première à Dastmyre à lui avoir parlé, mais surtout parce qu'elle avait... quelque chose. Elle était intéressante, drôle, joyeuse. "Tout le contraire de moi..."
Adélaïde posa sa tête dans ses bras, ses yeux brillaient, on aurait dit qu'elle allait s'endormir d'une seconde à l'autre.

" Ça fait pas longtemps qu't'es là j'me trompe ? J'aime bien repérer les petits nouveaux d'ici... Plutôt chiffres ou lettres ? "

Julia était toujours étonné que Adé s'intéresse à elle, elle petite chose insignifiante. Mais elle répondit tout de même.

"J'aime les deux, les maths, parce que c'est une langue universelle, et les lettres, parce que c'est vraiment libérateur d'écrire, dit elle en désignant son petit cahier posé à ses cotés, mais par dessus tout, j'aime le français. Donc on peut dire que je suis plutôt une littéraire."
[si tu veux on peut arrêter là, encore désolé pour le retard et la qualité médiocre de mon post...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitimeSam 14 Mai - 12:32

[Euh, désolée de passer aussi tard, le pire c'est que je passe tous les jours sur le forum... Beh si tu veux toi on peut arrêter, je sais pas trop comment on pourrait conclure ça. C't'un RP de rencontre quoi. Bref, en espérant que tu repasses XD IL FAUT RECRUTER]

_________________
C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Empty
MessageSujet: Re: C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]   C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ?  [Juliaaa] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
C'EST QUAND QU'ON RIGOLE ? [Juliaaa]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand la solitude pèse [PV Paws]
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dastmyre schule :: Centre de l'Ile :: Internat :: Cafétéria-
Sauter vers: