Dès votre arrivée dans cet établissement, vous serez plongés dans un univers malsain où règne la terreur...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]

Aller en bas 
AuteurMessage
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeVen 23 Juil - 20:55

Ah ! Encore un de ces moments maudits où Adélaïde se retrouvait seule durant plusieurs jours. Elle détestait ça. Mais bon, d'un coté, ça lui faisait pas de mal non plus de se retrouver seule... Enfin ça, c'est ce qu'elle s'efforçait de penser. Le matin, elle s'était levée, seule. Elle avait fait son sac comme d'habitude, mais le trajet jusqu'aux salles de cours était horriblement monotone. Ça manquait cruellement d'une bonne humeur habituelle... En plus de ça, il avait fallu que tout lui tombe dessus ce jour là. Une fille rousse, apparemment nouvelle, se faisait emmerder par la bande de ce petit con d'Adrian (ce petit con d'1m90 et 75 kilos de muscles.). Évidemment, elle ne s'était pas gênée pour les engueuler et défendre la rousse qui ne méritait absolument pas ce traitement. Mais l'absence de son amie avait donné un peu plus de confiance en eux aux délinquants qu'elle ne le croyait. La rousse avait tôt fait de déguerpir quand Adrian commença à s'en prendre à la brune.
En fait, songeait Adélaïde, c'était surement parcequ'il n'avait pas aimé qu'elle ne pique du nez pendant qu'il lui affirmait ses droits, ou quelque chose du genre. Enfin bref, un coup dans le pif avait eu tôt fait de la réveiller, et la dispute fut rapidement close (par un coup de pied bien placé.). Elle ne devrait pas parler de ce moment de la journée à Mégane.
La journée s'était passé dans l'ennui et le sommeil le plus total, mais sans plus d'ennuis. Enfin, si, mais elle préférait oublier ses multiples prises de tête avec les professeurs. Elle n'avait vraiment pas été agréable avec ceux-ci. Ah, mais ils n'avaient qu'à voir qu'elle n'était pas d'humeur, aussi. Tout cela avait failli finir en bagarre avec le professeur. Elle l'avait cloué sur place en transformant son pantalon en plastique rigide puis était partie en courant. Direction les quais, c'était un coin tranquille pour cette heure-ci : il était à peu près 18h, et la plupart des élèves étaient occupés, à cette heure-ci. Ceux qui fraudaient préféraient sortir pendant la nuit. D'habitude elle en faisait partie, mais elle était dans une situation exceptionnelle.
La jeune femme était allongée au bord de mer, non loin du grand quai où elle savait qu'elle se ferait attraper à coup sur. Ses pieds pendaient du plus petit quai en béton, au dessus de l'eau qui clapotait régulièrement. Le soleil était encore levé et brillait, il faisait chaud, le ciel était bleu, le paysage était plutôt sympa, si on oubliait qu'on allait voir ce paysage jusqu'à la fin de sa vie.
Adélaïde soupira. Vivement que ça soit passé. Son regard se perdit dans les quelques nuages, le temps passa. Elle n'avait aucune idée de ce temps qui passait, d'ailleurs... Elle n'y faisait pas attention, elle voulait juste se détendre. Mais gare à celui qui allait la déranger à ce moment... Elle risquait d'être d'humeur massacrante. C'est en laissant aller ses pensées vers sa famille, vers Mégane, vers les profs, les autres élèves, ce qu'ils vivaient... Et elle s'endormit. Dans sa tête, elle revivait la scène d'Adrian. Il commençait à lui crier ses droits... Elle décidait ensuite de lui énnoncer les droits de la femme, afin qu'il comprenne l'ignomie de ses actes. Elle arrivait au troisième paragraphe, article 7 ("De l'importance de toujours laver ses sous vétements"), quand elle s'effondra à nouveau, pour partir rêver à un monde peuplé de Dahu.



(Dernière phrase (c) un ami.)
[A ton tour, Adé dort sur le quai.]

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeVen 23 Juil - 22:38

Aujourd'hui, Andreï avait une forme olympique. Ses cours s'était déroulé dans la bonne humeur et le calme. Sa l'étonné même, d'habitude, il y avait toujours un élève pour perturber ses cours.
Andreï rangea ses affaires et sortie de la salle. Il regarda par la fenêtre, ah, le ciel commençais à revêtir un voile grisâtre. Il aimait bien quand le ciel prenait cette couleur. Et si il tentait de la reproduire en peinture? Il regarda sa montre: dix-huit heures trente. Il avait le largement le temps de peindre avant de jouer les scientifique.
Andreï pris la peinture, ses pinceaux et le reste et ferma la porte de sa chambre son capharnaüm. Avant de la rouvrir, de prendre une veste et de partir dehors.

Bon, où peintre? ...Les quais! le contraste entre l'eau des quais et le ciel gris est magnifique!
Andreï regarda les quais, et remarqua une fille sur le plus petit. Elle se fondais presque dans le paysage. Il entrepris de la peintre aussi. Il faisait chaud, il posa sa veste et pris son crayon.

Il mis la couleur au ciel, à l'eau puis commença à coloriser la fille aux cheveux noir. Mais il s'arrêta et s'en approcha. Elle dormait paisiblement. Andreï posa la main sur son épaule.

-Hé..

Rien, elle dormait profondément. Elle était assez jolie, euh..Adélaïde! Mais oui, la terreur des prof. Andreï en avait beaucoup entendu parlé aujourd'hui. Elle était d'une humeur massacrante et était aller jusqu'à changer le pantalon d'un professeur en plastique. En revanche, elle était..quoi déjà?..Narcolepsique!
Il lui secoua légèrement l'épaule.

-Mmh?
- Se n'est pas bon de dormir comme ça sur le quai tu sais.

Il lui adressa un grand sourire charmeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeSam 24 Juil - 16:29

Le rêve de la jeune femme assoupie était entrain de tourner en un grand n'importe-quoi. Oui, expliquez moi ce qu'Aragorn aurait à dire à Winnie l'ourson, alors qu'ils sont sur un bateau au beau milieu de l'océan atlantique ? Qui plus est, ils étaient poursuivis par une baleine furieuse qu'ils aient interrompu son hymne aux crevettes, et...
Elle ouvrit brusquement les yeux, qu'elle plissa immédiatement après, pas encore habituée à la luminosité. Bon, un point de gagné, il ne faisait pas encore nuit. Elle s'attarda même plus longtemps sur le temps qui s'était quelque peu assombri plutôt que sur celui qui était penché au dessus d'elle et l'avait réveillée.
Elle laissa échappé une sorte de grognement interrogativement endormi.


- Se n'est pas bon de dormir comme ça sur le quai tu sais.

Elle se redressa assez lentement, encore un peu dans les choux et s'appuyant sur les coudes, soupira et rétorqua d'un ton ennuyé :

" Les patates de ce midi étaient pas bonnes non plus. J'les ai quand même mangées. "

Puis elle ajouta, après avoir posé ses yeux bleus sur l'homme qui lui parlait.

" Et j'étais venue ici pour être tranquille. "

Un adulte. Surement un professeur. Elle réfléchit quelques instants afin de se souvenir quel professeur il pouvait bien être. Après quelques courtes secondes, elle se remémora le simple fait qu'il était prof d'arts : une option qu'elle n'avait pas, sans quoi elle l'aurait reconnu immédiatement.
Puis, elle songea qu'il n'y avait rien d'imprudent à venir piquer un somme ici. Enfin, si, mais dans un rôle d'élève innocente et au courant de rien qu'elle jouait plutôt bien, il n'y avait aucun problème. Quoi qu'à vrai dire elle n'avait jamais fait attention au règlement de l'établissement, qui sait, peut être était-il interdit d'aller faire une sieste en solo là dehors...
Elle se redressa en tailleur, et continua d'un ton qui restait assez las et un peu froid :


" Et vous avez une bonne raison de me déranger, à part de me dire que c'est mal de dormir ? "

Non, vraiment, elle n'était pas d'humeur. Qu'est-ce que l'ennui pouvait changer les gens...

[Enjoy XD]

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeSam 24 Juil - 20:46

-Les patates de ce midi étaient pas bonnes non plus. J'les ai quand même mangées.

Réponse implacable. Surtout quand les dites pommes de terre étaient réellement immangeable.

-Et j'étais venue ici pour être tranquille.

Ah, Andreï avait troublé sa tranquillité? Peut importe, il avait envie de mieux connaitre la terreur des salles de cours. D'ailleurs, d'habitude, elle était toujours avec une autre fille.. Il ne se souvenait pas de son nom, mais elle a un nom de voiture..

-Et vous avez une bonne raison de me déranger, à part de me dire que c'est mal de dormir ?

Et bien non! Mais si il lui disait, elle serait furieuse. Déjà qu'elle n'avait pas un ton très chaleureux.. De toute façon, lui non plus de savait pas vraiment pourquoi il était aller déranger la jeune fille. Mais elle aller avoir mal au dos de dormir comme ça sur du béton et il avait envi de lui parler, tout simplement.
Andreï étouffa un petit rire avant de prendre la parole.

- J'essaye d'être le plus expressif dans mes peintures, les rendre exceptionnel, pas comme de simple tableau sans sentiment. Je voulais peintre le quai sous ce ciel grisâtre, mais tu était dans le champs de vision. Alors pour te peintre, je voulais te rencontré personnellement et faire ressortir ce que tu ressent dans le dessin. Mais tu as l'air d'une humeur plutôt massacrante, affirma le professeur avec un large sourire.

Sauf qu'il ferait ressortir autre chose dans son tableau: l'amusement qu'il prenait à la taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeSam 24 Juil - 23:12

Ah, parce qu'elle était drôle en plus ? Le rire étouffé du prof ne lui disait rien qui vaille. Adélaïde, elle, tout ce qu'elle voulait, c'était que le temps passe vite, et dormir était la meilleure solution, et voilà qu'un prof tombé d'la dernière pluie arrivait pour la réveiller et... ...
... Et la peindre.
Boarf, peut être qu'en effet la vue avait quelque chose de sympathique, c'était une des raisons pour lesquelles elle avait fait le déplacement et n'était pas tout simplement retournée à sa chambre... (quoi qu'aussi si elle était rentrée à sa chambre, on aurait pu la retrouver très facilement.)
Bon, eh ben si elle, elle était d'une "humeur massacrante", le prof d'arts semblait être tout l'inverse, et il affichait un grand et chaleureux sourire. Que pouvait-elle lui répondre, sinon que s'il voulait faire ressortir SES émotions dans son tableau, il était mal barré ? Elle fit simplement, en se passant une main dans les cheveux et lançant un regard vers l'horizon :


" Bah y'a qu'à espérer qu'les gens qui vont regarder vot' tableau vont pas ressentir mon ennui... "

Son regard bleu se perdit dans l'océan qui prenait une teinte grisâtre en reflétant le ciel couvert d'une couche nuageuse. Ses paupières se faisaient lourdes. Ah, elle avait une sacrée envie de dormir, d'un coup... Elle se retourna presque brusquement vers son interlocuteur, afin de ne pas s'endormir sous ses yeux, et ajouta :

" Vous avez l'air d'avoir passé une bonne journée, vous. "

Oh, elle avait si peu insisté sur le 'vous' à la fin de sa phrase... L'élève avait presque envie de s'énerver sur lui, mais il ne le méritait pas vraiment... A moins que le simple fait de l'avoir réveillée ne mérite de devoir supporter sa mauvaise humeur. Et elle espérait qu'il réponde le plus vite possible, enfin, avant qu'elle ne s'endorme...
Espérances vaines, c'était trop tard et elle s'était lentement affaissée sur le béton, à nouveau assoupie.


[Inspiration fail.]

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: i   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeDim 15 Aoû - 15:00

Elle avait l'air pensive. La réponse ne lui plaisait pas?
Elle se passa la main dans les cheveux en regarda le paysage.

-Bah y'a qu'à espérer qu'les gens qui vont regarder vot' tableau vont pas ressentir mon ennui...

Quelle répartie! Andreï en avait eu vent mais..ah, qu'est ce que c'était drôle de la voir utiliser tout les moyens possible pour qu'il se barre finir son foutu tableau! Tiens d'ailleurs, il va bien falloir le finir ce tableau...
Adélaïde lui tourna brusquement le dos, se qui le sorti de ses pensées.

-Vous avez l'air d'avoir passé une bonne journée, vous.

Oh oui! Pour une fois, la journée avait était presque trop calme.
Il n'eut pas le temps de répondre, elle s'était rendormie sur ce quai. Bah, comme ça il pourrait le finir, ce foutu tableau!
Il se remit à la peinture, trempant son pinceau dans les couleur...Avant d'éternuer. Mais vive le réflexe de mettre ses mains en plein millieu! Andreï se mit de la peinture verte plein la figure. Il avait l'air malin comme ça, le professeur! Et rien pour s'essuyer en plus! Andreï se retrouva bête, et vexé.


Dernière édition par Andreï Lackey le Sam 28 Aoû - 16:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeVen 27 Aoû - 23:06

La jeune femme était repartie loin, loin dans le monde de ses songes. Cette fois, c'était calme, et plutôt sympa même. Un mélange de délire, de musique avec une touche urbaine, le tout bien coloré comme il faut... Ah, si seulement il existait une telle réalité, et qu'elle n'était pas coincée sur une ile sans avenir. Pour une fois que sa maladie lui faisait du bien et remontait quelque peu son moral désastreux d'auparavant, sa rêverie s'interrompit brusquement et un peu trop tôt à son gout. Un éternuement retentissant l'avait faite sursauter, et elle se retournait du même coup afin de voir quelle était l'origine ce dérangement.
Ah, bah comme personne ne s'y serait attendu, elle avait dormi moins longtemps qu'elle le pensait : le prof d'arts était toujours là, mais plus loin, auprès de son tableau. Assise sur le rebord du quai, à demi retournée, Adélaïde plissa les yeux afin de mieux distinguer Andreï. Tiens, quelque chose avait changé chez lui. Elle ne mit pas bien longtemps à comprendre ce qui avait bien pu arriver au pauvre artiste. Éternuer avec de la peinture dans les mains. Oui, c'est une très bonne explication.
Un léger sourire apparaissait sur les lèvres de la jeune fille à l'humeur maussade du jour. Et elle lança d'un ton "presque" moqueur, suffisamment fort pour qu'il l'entende distinctement.


" Vous êtes malade, M'sieur ? Vous avez le teint verdâtre ! "

Elle s'étira et se remit face à la mer, puis pencha la tête en arrière afin de pouvoir toujours "voir" le professeur et continuer de s'étirer. Hoho, le monde à l'envers. Elle avait presque oublié tous ses soucis du jour, presque, certes, mais c'était suffisant pour qu'elle s'amuse un peu avec le monsieur que voilà. Elle n'était pas une grande artiste, mais son imagination était plus que fertile...

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeDim 12 Sep - 17:08

[désolé d'avoir était longue à répondre, j'ai la mémoire courte XD]

-Vous êtes malade, M'sieur ? Vous avez le teint verdâtre !

Très drôle en effet. Andreï était furax, et son tableau foutu. Moucheté de vert, ouh, ça faisait mal au cœur de voir ça.
Il se tourna vers Adélaïde puis essuya négligemment son visage. Elle était de dos mais avait la tête en arrière, se qui donnait au professeur une jolie vue sur son décolleté. C'était assez troublant pour qu'il détourne le regard.
Il s'avança vers la jeune fille et s'accroupit.

-Tu trouve ça amusant hein?

Il approcha son pinceau de la joue d'Adélaïde et y fit un trait vert.

-Et bien, c'est la guerre alors!

Le professeur fit un grand sourire avant de tracer un deuxième trait sous son œil. Il retenu un rire.

-Ça te va bien en plus!

[bon, s'un peu short, mais zut]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeDim 12 Sep - 21:55

La jeune fille observait attentivement, et avec un sourire provocateur, le professeur qui s'approchait, pour finir par s'accroupir à ses cotés. D'un ton de reproche, il lui fit :

-Tu trouve ça amusant hein?

Le sourire de la jeune fille s'élargit, signifiant sans même avoir à prendre la parole que oui, elle trouvait cela amusant. Très, même. Elle n'eut pas le temps de réagir lorsqu'il lui fit un trait de peinture verte sur la joue. A peine l'acte fait, et la guerre déclarée, Adélaïde s'était remise à l'endroit et face au prof, pour recevoir un deuxième coup de pinceau sous l'oeil, et sous le regard moqueur du professeur d'arts.

" Hey ! Non mais ça va pas ! "

L'air faussement outrée, et se retenant de rire, elle arracha le pinceau des mains du prof afin de lui étaler un peu plus le vert qu'il avait déjà sur la figure, puis elle ramena sa main derrière elle, tendant le pinceau le plus loin possible du professeur.

" Essayez de l'attraper pour voir, c'est pour m'avoir mis de cet immonde vert sur la face ! "

Elle avait repris son grand sourire insolent et dévisageait le prof, guettant le moindre de ses mouvements pour l'empêcher de reprendre son pinceau de malheur.

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeMar 12 Oct - 11:15

Entre la colère et le rire, Adélaïde lui attrapa son pinceau d'un geste vif et lui peinturlura le visage avant de l'éloigner le plus loin possible du professeur.

-Essayez de l'attraper pour voir, c'est pour m'avoir mis de cet immonde vert sur la face !
-Oh! je te ferais dire, jeune fille, que ce vert est magnifique!

Andreï était vexé qu'on parle aussi mal du vert, qu'il trouvait formidable. Avec toutes les nuances, on pouvait faire un dessin composé uniquement de vert. Mais son vert préféré reste le vert mentholé de ses yeux.
Il tendit le bras pour récupérer son pinceau, en vain. Pour le saisir, il lui faudrait se pencher sur l'élève... Et pourquoi pas? Après tout, il pouvait bien s'amuser un peu lui aussi! Notre professeur d'art se trouvait plutôt charmant, et le moment était venu pour le vérifier..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeVen 5 Nov - 20:34

[Attention au nombre de lignes ! Faut pas tomber dans le trop court...]


Magnifique, ce vert ? Peut être qu'il l'était, mais pas sur son visage ! Adélaïde tâchait attentivement de tenir le pinceau à distance du professeur, qui s'approchait de trop à son goût. Oh, pas qu'il était moche ni qu'il puait, évidemment. Cependant il se penchait complètement sur elle et il était un peu trop lourd pour qu'elle lui tienne tête. Malgré tout elle tenait encore et toujours le pinceau à distance, luttant pour sa survie, se retenant sur un coude afin de ne pas se retrouver aplatie au sol. Elle ramena une fois de plus le pinceau afin de faire une petite teinture verte à Mr Lackey, riant et commentant son choix :

" Vous trouvez ce vert magnifique, hein ? Voilà pour vous faire plaisir !... Oh!"

Son coude finit par lâcher et elle se retrouva d'une seconde à l'autre avec le prof allongée sur elle, dans une position qu'on pouvait plus qu'aisément qualifier de ridicule. Surtout si on prenait en compte le vert qui commençait à devenir omniprésent dans la scène. Adé se dit qu'il était temps d'avoir l'air un poil plus sérieuse et laissa le pinceau dans les cheveux du professeur, il était très bien où il était, et s'appliqua à présent à faire dégager celui-ci de sur elle, feignant de ne pas être gênée. Elle agrémenta d'ailleurs le tout d'un nouveau commentaire tout sourire :

" Dégage de là, père vert, c'est privé ! "

Remarquant qu'il ne réagissait pas beaucoup à son avantage, elle s'essaya à le chatouiller. Ça pouvait éventuellement aider. Et être plus qu'amusant, au passage, pourvu que celui-ci ne pense pas d'abord à se venger.

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeJeu 23 Déc - 4:11

[Halléluyaaaaaa, un post XD]

-Vous trouvez ce vert magnifique, hein ? Voilà pour vous faire plaisir !

Elle ramena le pinceau vers son visage et étala un peu plus de vert sur Andreï. Bah, maintenant, un peu plus, un peu moins..
Il ne commenta même pas.

-Oh!

Le coude sur lequel Adélaïde était appuiée lâcha et notre professeur se retrouva étalé de tous son long sur l'élève. Tous ça en restant très décent. Il s'appuya sur ses mains, la tête penchait vers la jeune fille qui mettait le pinceau derrière l'oreille d'Andreï, plutôt mal à l'aise dans cette position. Elle tenta même de se dégager, sans résultat; il était confortablement installer!

-Dégage de là, père vert, c'est privé!

Joli jeu de mot! Et elle avait en effet raison, il était vert. Littéralement.
Andreï sentit que son cayon commençais à glisser de son informe chignon[J'avais écris infame XD]. Dans quelque seconde, il allait lâcher, surtout que la jeune fille s'était mit en tête de le chatouiller. Heuresement, il ne craigner pas trop les chatouilles, mais assez pour gigoter et se retenir de rire.
Le pauvre crayon décida de se suicider et tomba avec un petit bruit. Les cheveux du professeur retombairent autour de son visage, créant un rideau bleuté, séparant les deux personne du reste du monde. Pour couronner le tout, notre cher professeur lui offrit un énième sourire colgate .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeJeu 23 Déc - 12:52

Et voilà que m'sieur l'professeur ne daignait pas bouger de là, et restait ''confortablement'' allongé sur la jeune femme qui tentait toujours vainement de se dégager. Et pire même, il ne semblait pas craindre les chatouilles et ne réagissait donc que très peu à sa tentative de déconcentration. Il était invulnérable, invincible, ou un truc du genre pour que rien ne le fasse bouger ?!
Certes Adélaïde n'était pas du genre sportive et elle ne risquait pas de se libérer à la seule force de ses fins bras.
Sans qu'elle ne comprenne ce qui venait d'arriver, elle ne put plus voir ailleurs que le visage du professeur. Un rideau bleu entourait leurs deux faces et cachait l'extérieur.
Si quelqu'un arrivait, comme ils auraient l'air malins, les deux.
Et voilà qu'il ressortait un sourire étincelant à en faire pâlir un dentiste.

C'était un poil intimidant et la mettait plus qu'un poil mal à l'aise. C'est qu'on aurait presque dit qu'il la draguait, l'autre ! Pas qu'il était pas charmant ou beau, loin de là mais... Elle rougissait malgré elle et retenait presque sa respiration. Si ça n'avait pas été un prof, ça ferait longtemps qu'elle aurait sorti le grand jeu pour pouvoir mieux s'échapper.



Ah et puis merde à la fin !

« Tu l'auras voulu... »

Murmura-t-elle d'une voix presque chantante. Il était si proche qu'Adélaïde avait l'impression qu'il serait capable d'entendre ses pensées.
Valait mieux pas.
Elle cessa de le repousser et, au contraire, prit son visage dans ses deux mains et l'attira vers elle. Elle colla ses lèvres aux siennes.
Oui, Adélaïde était en train d'embrasser le professeur d'Arts. Qui en plus était couvert de peinture. Il l'avait trop cherchée.
Valait mieux pas.


[MAIS ADE QU'EST CE QUE TU FOUS.]

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeJeu 23 Déc - 15:27

[Vazy, après c'est moi qu'on traite de pédophile XD]

Comment en était-il arrivé là? Ah oui! Il lui avait sourit, chose innocente et anodine. Un sourire qui, à son humble avis, ne cassait pas des briques. Et pourtant, Adélaïde était entrain d'embrasser un professeur. Andreï ne pensais pas avoir autant titillé les hormones de cette jeune fille. Ou peu être qui si, il l'avait bien cherché et n'avait que se qu'il mérite.
Andreï sentit un gout de peinture sur ses lèvres. Évidemment, quand on est vert..
Tiens, ça lui faisait penser.. Niveau relation, le professeur, il n'avait pratiquement rien fait!! C'était un novice en la matière! Trop occupé pas ses études et pas intéressé pas les contactes humains. Il se sentit tout à coup plutôt misérable.
Sans réfléchir aux conséquences qui surviendrait plus que probablement, il reprit toute sa confiance en soi, et en se pencha sur la jeune fille, entreprenant avec un petit sourire d'impliquer sa langue dans le baiser.
Les nuages menaçant, pourtant si joli, firent tomber une fine pluie tiède. Humidifiant le rideau de cheveux autour d'eux et sa chemise. Massacrant aussi encore plus son tableau, mais de toute façon, il était déjà foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeJeu 23 Déc - 19:59

Génial.
Si ce prof avait été un vioque, dans le genre moche, avec une pustule, ou un truc du genre. C'est sur, rien de tout ça ne serait arrivé. Rien. Elle n'aurait probablement pas hésité à lui en mettre une depuis le début. On se rend compte que ne pas être laid. Ou plutôt être beau. Ça pouvait vachement aider, dans la vie de tous les jours.
Elle avait espéré que le prof soit surpris. Qu'il soit gêné. Elle avait espéré gagner cette bataille, quel que soit le moyen. Qu'il la laisse seule et tranquille. Surtout seule. Enfin bref, qu'il s'en aille.

Il ne réagit pas du tout de la manière attendue.
Pas du tout.

Maintenant, elle n'avait plus aucune idée de ce qu'elle avait voulu faire, à la base, lorsqu'elle avait agi ainsi. Dans quelle merde j'me suis mise. Aurait-elle pensé, si elle n'était pas si occupée avec un professeur âgé de sept années de plus qu'elle. Elle avait fermé les yeux. Elle avait aussi fermé les yeux sur ce qui s'était passé avant. Elle avait fermé les yeux sur sa sale journée, elle avait fermé les yeux sur tout ce qui pourrait lui nuire.

Génial.

Mais le moment de redescendre sur terre était arrivé. Genre une prise de conscience qui arrive un peu tard. Oh, ça, le baiser avait été très agréable. Mais le but initial de sa démarche lui était bien revenu. Elle se détacha de lui, elle était comme aplatie contre le sol et ne pouvait pas aller plus loin. Bloquée.
C'était lui qui avait gagné.

« J'crois que t'as pas tout à fait compris c'que j'voulais faire... »

Murmura-t-elle, dans le genre de la fille désespérée. Puis elle ajouta, plus soucieuse :

« Et, tu pourrais genre, dégager tes cheveux du paysage ?... »

Pourquoi elle avait dit ''tes cheveux'' ? C'était lui, qui devait dégager, à vrai dire. Elle avait agi sans savoir comment il allait réagir. Elle avait joué et elle avait perdu. Mais maintenant fallait quand même lui faire comprendre que c'était pas tout à fait ça qu'elle avait entrepris.
Adélaïde était néanmoins beaucoup moins énervée que plus tôt.
C'était ça de pris.


[J'M'EN FOUS J'SUIS MAJEURE. Enfin Adé.]

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andreï Lackey
Anormalement normal
Andreï Lackey

Fiche : Ouèlcôme
Messages : 18
Age : 33
Localisation : Perdu dans ses pensés
Emploi/loisirs : kof..professeur, bien entendu...kof kof..
Humeur : sournois

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeDim 9 Jan - 19:11

[je suis une larve TT_TT]


Adélaïde avait l'air abattu. Elle avait jouée, et elle avait visiblement perdu. Ce sont les risques, que voulez vous.

-J'crois que t'as pas tout à fait compris c'que j'voulais faire...

Andreï retient un sourire. Aussi sadique que cela puisse être, il trouvait plaisant de la voir immobilisée ainsi, avec cette tête consternée.

-Et, tu pourrais genre, dégager tes cheveux du paysage ?...

Hum, oui, il était temps d'arrêter les conneries et de rentrer. Il releva la tête, remarqua que les jolis nuages gris était maintenant menacent. Il se mit sur ses pieds et fit un pas en arrière pour laisser Adélaïde faire de même. En reculant, il entendit un bruit qui ne lui plus pas des masses. Comme si on venait d'écraser....un crayon!
Il s'accroupit devant le cadavre de son 3H, au bort des larmes. Il leva la tête vers la jeune élève maintenant debout. Il était anéantie, blasé. C'était son crayon! Il tenait à son matériel presque plus qu'a ce merveilleux boulot.
Le professeur se redressa, le visage dur. Il passa une main dans ses cheveux, attrapant au passage le pinceau et tourna les talons vers son tableau. Andreï se posa devant, il ne pourrait pas rattraper ça, faudra tout refaire sur une autre toile. Il poussa un long soupir et reposa sont attention sur la jeune fille. Il y avait surement un moment de se faire un peu les nerf dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélaïde Guillory



Fiche : Fiche n°445.
Messages : 76
Age : 27
Localisation : Chambre 1ONE!!
Emploi/loisirs : Etudiante à ses heures perdues. Malfrat des salles de classe.
Humeur : Endormie ?

Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitimeSam 15 Jan - 0:22

La gêne qui s'en était allée durant de longs instants avait bien fini par faire son come back. Adélaïde était plutôt rarement gênée, d'habitude, mais aujourd'hui n'était pas d'habitude et le contexte l'était encore moins.
Si bien qu'elle soupira de soulagement lorsque le professeur lui laissa à nouveau un espace de vie respectable, pour pouvoir respirer correctement, ce genre de choses qui sont un peu importantes, tout de même. Autant avec certaines personnes elle n'avait aucun problème du genre mais là le type était prof en plus d'être inconnu. Bref il avait tout contre lui.
En quelques gestes brefs, elle fut sur pieds et était en train d'épousseter son jean et ses manches. Elle s'étira un long moment.
Elle remarqua l'air soudainement dépité de celui aux cheveux bleutés. Elle haussa un sourcil et regarda l'origine de son mal être.
Un crayon.

Elle haussa les épaules et reporta son regard sur Andreï qui était déjà en train de repartir vers son tableau.
Selon Adé, la toile ne devait plus ressembler à grand chose. Un trucmuche abstrait, peut être ?

Elle croisa les bras avec un déhanché digne d'une pose de magazine, et fixa l'artiste à la dérive au moment même où celui-ci se mettait à la fixer également.
Ses yeux bleu glacier se posaient d'un air neutre, légèrement agressif sur le visage de l'autre.

« Un problème ? »

Elle contourna le professeur, passant dans son dos puis se posta devant la toile. En effet ça n'avait plus grand chose de ce que ça avait au départ. Restant dans l'offensive, elle lança une nouvelle pique :

« Ça ressemblait déjà à ça avant, ou bien ?... »

Continuant sur sa lancée, elle changea son pinceau en plastique rigide dans la main même de son interlocuteur.
Elle avait plein de peinture sur le visage : ça allait se payer.

_________________
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Signadv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Empty
MessageSujet: Re: Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]   Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Toi, fais pas chier. [Andreï Lackey]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» moi le matin, je casse le vent, je fais chier les gens ça me purifie c’est important. (jonah)
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Fais-moi peur ... ¶ feat.mary
» Elementaire, mon cher... Je fais ma présentation aussi. [Terminée]
» Damned je fais du rp ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dastmyre schule :: Le bord de l'île :: Les quais-
Sauter vers: