Dès votre arrivée dans cet établissement, vous serez plongés dans un univers malsain où règne la terreur...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Balladons nous sur la plage [PV hedge]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeSam 13 Mar - 14:29

Enfin! Enfin il avait réussir à sortir du batiments, entre la paprasse qui commencer s'accumuler sur son bureau, les remarques fort aimables de ses collègues de travail (dont il se passerait bien d'ailleur!), et bien d'autres choses fort désagréables! Bref...Tout cela commencer à le gonfler, c'est d'ailleur pour cela qu'il c'était fait la belle dans le but de prendre un peu l'air.
Il marchait donc sur la plage pieds nus dans le sable tenant dans sa main droite ses pantoufle violettes avec leur drôles de motif dessus... Le psychologue au cheveux blanc s'amuser a tortiller ses doigts de pieds dans le sable en chantonnant... il avait sur les oreille un casque relier à sa Psp qui était dans sa poche de blouse... Et oui le Psy jouer au jeu vidéo...d'un autre côté sa n'étonner personne (surtout pas les élèves)... et puis il n'avait que faire de ce qu'on penser de lui, au point ou il était...

Le soleil commncer à taper fort, il se décida donc à aller s'assoir sur les rocher histoire de ne pas rotir sur place... à contre coeur, il quitta la plage pour se diriger vers les rochers un peu plus loin.
Quand il arriva près de rocher, il essuya ses pieds, remis ses chaussette et chaussons pour aller crapahuter sur les rochers, quand il trouva une place approprié, il s'assi en s'appuyant sur un de ses genou. Y'a pas à dire il aimer vraiment la mère, sa changer des grands centre ville, ça lui rappeler sa capagne mais il était assez bizzar que la mer ressemble à la campagne...
Toute cette nature le mettez de bonne humeur, il s'étira longuement comme à son habitude avant de sortit son paquet de cigarette. Il en extirpa une et se l'aluma avec son flegme habituel...

"Ahhh enfin tranquille!"

fit il avec son air niais habituel, il sortit de son autre poches de blouse un paquet de marshmallow, il 'ouvrit difficilement (il faut dire qu'il était pas très dégourdi!) avant d'arriver enfin à pouvoir piocher un bonbon moelleux et l'amenner à sa bouche, c'est fou ce que ces cochonneries pouvaient être bonnes !(surtout quand on passe plus de 5 minutes pour ouvrir le paquet!). Le soleil commencer à devenir un peu rouge, on devait être la fin de l'aprèm midi, Hannibal aimer beaucoup ce moment de la journée pour plusieurs raison: 1) les couleurs était vraiment belles 2) sa signifiait que sa journée ce terminer, et ce n'est pas que monsieur Heindenreich soi paresseux mais... on dira qu'il économiser de l'énergie...

[pardon c'est un peu cour mais je doit y aller là mille excuse =__='']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeSam 13 Mar - 15:35

[t'inquiète, c'est très chouette! CX
HAHA, JE VIENS DE MANGER DES MARSHMALLOW, JUSTEMENT %'D
]

Lucie traînassait sans but précis au milieu des dunes. Pas très grandes, certes, mais il y en avait, surmontées de petites touffes d'herbes sèches et rêêêêches au possible. Hedge se posta fièrement au sommet d'une des dunes les plus hautes, et resta là, à contempler la mer qui s'agitait calmement à quelques mètres d'ici, la forêt qui s'étendait de l'autre côté, et, cachés derrière, les bâtiments de l'école.

Lucie avait fuit l'agitation qui régnait à l'intérieur. Il y avait trop de monde, dans cet endroit, qui parcourait les couloirs, circulait de pièces en pièces, dans une espèce de mouvement perpétuel psychédélique, et particulièrement pénible par une aussi belle journée, et une aussi forte chaleur.

- Weuhé?

La jeune fille ferma à demi les yeux, et leva sa main pour s'abriter du soleil qui commençait à diminuer d'intensité. Une silhouette se dirigea vers les rochers, et ne semblait pas l'avoir remarquée. Lucie sauta prestement de sa dune de guet, et dégringola la pente dans un petit nuage de sable. Puis elle progressa de dune en dune, afin de regarder de plus près qui se promenait. Elle se planqua au sommet d'une dune, et vit enfin passer la personne suffisamment près: le psychologue de l'école. Lucie n'avait jamais été lui parler. On lui avait bien conseillé, quelques fois, d'aller prendre un rendez-vous avec lui, mais que dalle. Lucie se considérait comme très saine d'esprit, et n'avait absolument pas besoin d'aller déblatérer sa vie à ce gars.

Bizarre, le gars, d'ailleurs. Il tenait des pantoufles à la main, sur lesquelles Lucie reconnut UBOA, une bestiole d'un jeu vidéo qu'elle appréciait particulièrement. De sa tignasse blanche étincelante dépassaient deux fils d'écouteurs, et il marchait d'un pas allègre.
Il continua sa route jusqu'aux rochers, où il remit ses chaussons. Lucie continua de le suivre, sans raison précise. Elle le vit s'installer sur un gros bloc de pierre, et s'exclamer "Enfin tranquille", ou quelque chose dans ce style. Et puis ouvrir un paquet de chamallow/marshmallow. Et le poser à côté de lui.

Hohooooo! Belle vision!
Lucie commença à ramper de rocher en rocher, prenant soin de rester hors du champ de vision du psy, s'en rapprochant de plus en plus. Elle fini par arriver juste derrière lui, il n'y avait plus qu'à tendre la main, pour prendre une de ces délicieuses petites choses, incognito! Lucie commença donc à étirer son bras en arborant une mine très concentrée, le plus lentement possible, en direction de l'ouverture du paquet.
Douuuuucemeeeent...
Son doigt rencontra un des bonbons.
Yeah!
À ce moment, le psy replongea la main dans le paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeSam 13 Mar - 22:11

[BWAHAHA transmission de pensées moi je dit! merci maitre!]

Le psy goba une nouvelle fois un marshmallow et se tourna vivement vers la jeune demoiselle, il la regarda un petit moment... Des cheveux rouges pétant et des yeux couleurs vert citron bien mur...

"Lucie Hedge je présume... On ne t'a jamais dit qu'il fallait demander l'avis des gens pour leur prendre des trucs?"

ricanna t-il, la rouquine le regarda en ouvrant légèrement la bouche, il en profita pour piocher un nouveau bonbon moelleux et alla le fourrer dans la bouche de Lucie histoire de rigoler un peu (je vous l'accordre, le psychologue avait un humour bien à lui!) il regarda le jeune demoiselle à quatre pattes... Le psy ota son casque de couleur bleu schtroumf transgénique (la même couleur que celle de ses yeux) pour le poser autour de son cou long et blanc...

"Lucie Hedge la geekette de l'étalbissement je me trompe?"

Il se baissa un peu en remontant ses lunettes avec son index, puis il se redressa, sortit de sa poche sa Psp, râle deux ou trois fois dessus avant de l'éteindre, le fond d'écran de sa Psp était tiré du jeu Yume nikki dont la jeune lunetteuse devait surement connaitre...

"Mes pantouffle sembles t'intriguer? Tu sais d'ou viens ce monstres? un jeu vidéo vraiment bien..."

dit il avec son sourire chaleureux, il passa sa main dans ses cheveux, puis tourna dos à la jeune fille, il sortit de sa poche une feuille carrée de couleur orange, et commença à la plier bien tranquillement, au bout de quelques seconde, il avait transdormer la feuille orange en une grue en papier, il posa à côté de lui puis ralluma sa Psp, sans ses écouteur cette fois, et tranquillement commença à jouer à un jeu dont la musique ressembler fort a Pac man et oui le psychologue était un grand fan de Pac Man! d'ailleur à son portable pendait un de ces grigri pour portable mais en forme de pac man avec aussi 3 petit fantômes, un violet, un vert et un orange... c'était à ce demander dès fois si il n'était pas plus un élève qu'un psychologue, ce qui explique rpourquoi personne ne le prennait au sérieux...

"tu reveut un bonbon ,j'ai des schtourmf et des têtes bruler aussi si tu veux?"

dit il le nez rivé sur son écran de Pss et d'ailleur, 5 minutes plus tard il ronchona un "putain de fantome!" et remis sa console dans sa poche l'air un peu vexer...dans le fond sa rester un grand gamin de toute façon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeSam 13 Mar - 23:05

Lorsque le psy se tourna pour voir qui incrustait sa main dans son paquet, Lucie se sentit bizarre, sans que cela soit désagréable. Le type, vu de près, était plutôt agréable à regarder, ne seraient-ce que ses yeux, ou le sourire rigolard en permanence plaqué sur son visage. En fait, il avait l'air d'avoir à peine quelques années de plus que Lucie.

"Lucie Hedge je présume... On ne t'a jamais dit qu'il fallait demander l'avis des gens pour leur prendre des trucs?"
Hedge ouvrait la bouche pour rétorquer qu'en matière de bouffe, tout était permis, mais elle se retrouva avec un marshmallow dans la bouche, et se sentit encore plus bizarre. Elle dut donc se résigner à machouiller avec sa joie en silence. Elle en profita pour continuer à observer l'homme avec une attention assez proche de l'impolitesse, mais il n'avait pas l'air d'être du genre à se formaliser pour ça.

"Lucie Hedge la geekette de l'étalbissement je me trompe?"

La "geekette" se contenta d'émettre un baragouinement indigné étouffé par le marshmallow, qu'elle finit par réussir à avaler, pendant que le psy lui parlait de ses pantoufles (dont Lucie aurait bien aimé connaître la provenance, en vue de se procurer les mêmes). Puis il lui tourna le dos et bidouilla avec une feuille.

Toujours silencieuse, Lucie s'installa derrière lui et, regardant par-dessus son épaule, le vit faire une grue en papier. Elle n'y connaissait rien en origami, mais ce genre de choses simples la laissaient toujours émerveillée.
Son regard se posa sur les cheveux blancs du psy. Décidément, elle ne savait pas vraiment quoi penser de ce type.
Comment il s'appelle, déjà? Hannibal Reidenriche, un truc comme ça, non?...

Il lui redemanda si elle voulait des bonbons, mais la question n'atteignit son cerveau que quand Hannibal éteignit sa Psp, tellement elle était occuppée à le regarder jouer.
- Ah?! Heu, ouais, je veux bien ouais. Merci.
Elle fut surprise quand il se retourna vers elle pour lui tendre d'autres bonbons, et recula vivement afin de ne pas se retrouver trop près de lui. Puis elle plongea la main et s'embagoula quelques gélatines sucrées.
- Eh, mais dites. Vous trouvez pas que vous auriez besoin d'un psy, vous aussi? (elle ne songeait pas un seul instant que sa question puisse être offensante... pour quelqu'un de normal, cela dit. ) Enfin, vous avez l'air vachement plus jeune que vous l'êtes, sinon, vous devriez être un élève, et pas un psy. Et pis au fait, d'où vous vous souvenez de mon nom? Je suppose que vous avez tous les dossiers des élèves, mais vous retenez pas tout par coeur, quand même, si?

En plus, elle avait toujours évité ce type quand elle l'apercevait dans un couloir, de peur qu'il ne lui rappelle qu'ils avaient un rendez-vous, ou quelque chose du même style. Et voilà qu'elle se retrouvait sur la plage, à partager des bonbons avec lui. Bizarre, bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeDim 14 Mar - 15:41

Le psy éclata littéralement de rire...

"Tu sais les psy "normaux" son des gens coincé et ennueyyyeeuuuxxxx au possible... si je devait aller voir des gens comme sa je finirais en dépréssion illco, mais bon ta remarque ne m'étonne pas du tout..."

Il lança en l'air un schtroumf et le goba habillement, puis il reprit...

" Ton nom? Tu sais des étudiantes au tiff rouge tomate bien mur sa court pas les rues, et puis bon tu es une Excellente élèves et mes charmant (il avait dit cela sur un ton ironique) collègues te trouve un peu trop...comment dire... tu n'écoute pas tellement..."

il avait dit cela en essuyant ses lunette avec la manche de sa blouse.

"Il parait que je suis le plus jeune ici en effet...j'ai 24 ans si ça t'intérésse...âge qui me pose bien des problème mais bon..."

Puis il se tourna à nouveau vers la demoiselle qui le fixer avec un air assez..étonner...

"La couleur de mes yeux semble de te perturbé... J'ai entendu dire que tout les élèves devait passer me voir, et j'ai bien remarquer que tu m'éviter, mais tu sais je ne vais ni te bouffer, ni te forcer à venir me voir... à autre choses je préfére te le dire, mais les psychologue ne s'occupe pas que de gens au grave problème mentaux..."

Il avait dit cela car il savait bien que depuis qu'il avait commençer ce boulot tout le monde le voyait comme "gardien des bêtes" et ça ne lui plaiser guère d'ailleurs... il mit un marshmallow sur son nez et tenta de le faire tenir le plus longtemps possible... le bonbon tint à peut près 15 seconde avant de tomber dans la bouche du Psy un peu chtarbé... Son portable geula alors la musique d'ouverture du fameux jeux Yume nikki (A crois qu'il était geek jusqu'a la moëlle!) , le psy attrap son téléphone le fit tourner deux ou trois fois dans sa main et regarda le numéro qui s'afficher...en voyant que c'été celui de l'établissement il tiran la tronche et raccrocha Illico, vaudrait pas pousser non plus! Il avait le droit de prendre une pose de temps en temps merde alors!

il se mit à chantonner tout doucemement la musique de son téléphone en goban de temps à autre sois des marshmallow, sois des schtourmf sois d'autre bonbons de couleur fluo, puis toujours en chantonna, il fit un avion en papier et le jetta en direction de la mer pour le regarder planer quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: a   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeDim 14 Mar - 16:10

La réponse du psy sembla contenter un peu Lucie. Elle le regarda gober un autre bonbon en le jetant en l'air, remplie d'admiration. Elle aurait aimé être aussi agile.
Par contre, lorsqu'il lui répéta les propos tenus par ses collègues, elle afficha une moue contrariée. Ils n'avaient qu'à faire des cours intéressants, ça lui donnerait envie d'écouter, au lieu de bailler!

Hannibal continua de répondre à ses questions.
"Il parait que je suis le plus jeune ici en effet...j'ai 24 ans
si ça t'intérésse...âge qui me pose bien des problème mais bon..."

Oh, 24 ans? Effectivement, au final, il n'était guère plus vieux qu'elle. Ça expliquait en partie sa gaminerie, alors. Hedge fut de nouveau absorbée par les yeux du psy quand il se retourna vers elle. Elle avait déjà vu des yeux bleus, évidemment, mais jamais elle n'en avait vu d'aussi beaux, mélancoliques et pétillants à la fois. Un étrange contraste.

Le tour du marshmallow sur le nez la laissa une nouvelle fois en admiration, tout comme l'avion en papier. Elle, la seule chose pour laquelle elle avait de la dextérité, c'était pour taper sur un clavier d'ordinateur. C'était déjà pas mal.
Elle vint s'assoir juste à côté du psy, plongeant de temps à autres sa main dans le paquet qui restait à disposition, puis se rendit compte qu'il était vide, mais ne s'en alla pas pour autant.

La présence d'Hannibal et le paysage qui les entouraient avaient un effet totalement apaisant sur Lucie. Elle se sentait dans une plénitude absolue, ce qui n'arrivait guère souvent, ces derniers-temps. En même temps, dans un endroit comme Dastmyre, ça n'avait rien d'étonnant. Elle n'était pas celle qui souffrait le plus des injections, il y avait largement pire, mais ce n'était quand même pas la chose la plus plaisante.

Lucie tourna légèrement la tête et se mit à détailler Hannibal. Il avait l'air plongé dans des pensées lointaines, un léger sourire flottant sur ses lêvres, comme si jamais il ne pourrait s'en départir. Ses cheveux d'un blanc si étonnant encadraient son visage fin, et ses yeux fixaient des souvenirs que Lucie ne pourrait jamais voir. Elle se sentit soudain emplie de curiosité envers le jeune homme. Finalement, il n'avait pas l'air d'être le type auquel elle avait toujours cru.
Son regard tomba sur le bras gauche d'Hannibal, et elle le fixa pendant cinq bonnes minutes, avant de sursauter en constatant qu'il s'agissait en fait d'une prothèse; elle ne s'en était jamais aperçue auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeDim 14 Mar - 16:50

Quand il sentit la jeune demoiselle sursauté, Hannibal tourna doucement la tête pour l'observer, elle sembler avoir était surprise par son faux bras, il le leva donc pour lui montrer...

"Ah oui je l'avait oublier celui là... Petit accident de train... qui m'a couter un bras comme tu peux le voir"

Il avait cela avec un air beaucoup plus triste, ses yeux si pétillant était devenu presque plus sombre. Il remua ses doigts un petit moment avant de remettre sa main dans sa poche et appyua son visage sur son autre main inoccupée...

Il resta avec la jeune étudiante longtemps, Il était assez content de voir qu'elle rester avec lui quelques temps... La solitude commençer à lui peser. Il décida de continuer un peu la conversation...

"Mais dit moi, Lucie? Je peux t'apeller par ton prénom hm? tu n'as pas beaucoup d'amis ou c'est moi... Je te vois pas souvent avec les autres les rare fois ou je passe à la caféte..."

Il sortit de son autre poche un autre paquet de têtes bruler, il ne sortait jamais sans une bonne réserve de bonbon et ce jour là il avait bien fait d'en prendre un peu plus que d'habitude, il tendit le paquet à la demoiselle au cheveux de feu , dès qu'elle se fut servit il reposa le paquet entre eux deux.
Il reporta son regard sur l'océan, ce grand océan qui le séparait de son pays non pas qu'il avait le mal du pays, Hannibal était quelqu'un qui aimer voyager, mais bon il faut dire que Dastmyre n'était pas vraiment un endroit rêver pour prendre du bon temps, de toute façon il n'était pas là pour ça!
Il chercha dans ça poche et sortit son fameux paquet de malboro, il trifouilla son paquet assez maladroitement pour sortir une cigarette qu'il alluma peut de temps après, il tira deux trois fois dessus avant de faire des rond de fumer tel les indiens qui faisait des appel de fumer, mais au bout de 30 secondes il se retourna vers la jeune fille l'air un peu gêner

"Euh... Si jamais je te dérange dit le... je sais que fumer c'est mal mais bon, si la fumer te dérange tu le dit hein? je ne veux pas t'empoisoner les poumons..."

Il dit sa avec un petit rire nerveux bien à lui tout en se grattant un peu la nuque... petit signe qui montrer qu'il était vraiment confus, cet là était un air qui le rendait vraiment enfantin, avec sa peau si pâle quand il était gêner il devenait légèrement rouge et même si il disait que non il ne rougissait jamais tout le monde voyez bien qu'au plus il tenter de se justifier au plus devenait rouge écrevisse de compétion... Il ne savait vraiment pas mentir celui là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeDim 14 Mar - 18:40

Lucie se sentit attristée pour le psychologue... à l'en voir tous les jours, il avait l'air de mener une vie insouciante et pleine d'entrain. Pourtant, ce bras manquant était la preuve qu'il n'avait pas vécu que des jours agréables... Lucie se demanda combien d'autres malheurs lui étaient tombé dessus, et l'admira pour la manière dont il faisait face à tout ça, d'autant plus qu'il était jeune.

"Mais dit moi, Lucie? Je peux t'apeller par ton prénom hm? tu
n'as pas beaucoup d'amis ou c'est moi... Je te vois pas souvent avec
les autres les rare fois ou je passe à la caféte..."

Hedge fut un peu prise de court par la question. D'habitude, quand ils voyaient qu'elle ne s'investissait pas plus loin que la camaraderie, les gens laissaient tomber - et tant mieux. C'était la première fois qu'on la questionnait à ce propos.

Elle regarda d'un air songeur le psy sortir un nouveau paquet de bonbons, dans lequel elle commença à piocher d'un air absent. À ses côtés, Hannibal s'allumait une cigarette, et elle en fut assez surprise.
"Euh... Si jamais je te dérange dit le... je sais que fumer
c'est mal mais bon, si la fumer te dérange tu le dit hein? je ne veux
pas t'empoisoner les poumons..."

Il se passa la main dans le cou en rigolant d'un air gêné, et à cet instant, Lucie trouva... particulièrement agréable d'être à ses côtés.
- Heu, nan, ça va, de toute façon le vent emporte la fumée de l'autre côté, donc c'est bon. C'est juste que... enfin, c'est bête, mais je vous imaginais pas fumer.
Elle reporta son regard sur l'océan. Quel type bizarre.
- Pour répondre à votre question d'avant... c'est simplement parce que j'éprouve pas le besoin de me lier plus que ça avec les autres. Pas qu'ils me dérangent, hein! ... mais je pense que ça serait plus une gêne qu'autre chose, de traîner tout le temps avec une bande d'amis. Et la plupart des gens me prennent pour une geek, donc ça m'arrange, finalement.

Elle remonta ses jambes et croisa ses bras tendus par dessus, puis elle imagina qu'elle tenait l'air entre ses doigts, avant de le relâcher. Depuis quelques temps, ça l'inquiétait quand même vaguement, le fait que tout le monde la connaisse dans l'établissement comme étant une "geek". Même le psy, c'était pour dire. Elle ne pensait pas que ce soit encore arrivé aux oreilles de l'administration, et puis, elle avait un pouvoir suffisamment ridicule pour qu'ils ne lui prêtent pas attention, mais s'ils venaient à entendre cette rumeur de geek et à la prendre au sérieux, elle pourrait quand même avoir quelques ennuis.
Bah, j'aurais qu'à prendre mon air bête et à leur raconter que tout ce que je sais faire, c'est programmer des jeux vidéos. De toute façon, j'ai effacé tous mes parcours dans leur réseau, donc c'est bon.

Sa mine un instant soucieuse s'effaça pour laisser place à un grand sourire qu'elle adressa au psy, et qu'elle offrait rarement aux gens. En général, ils devaient se contenter d'une ombre de sourire, ce qui était radicalement différent.
- Héhé, faudra que je vous rende tout ces bonbons, un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeDim 14 Mar - 19:31

en entendant la dernière phrase de la dite geek le psy eut un rire un peu enfantin...

"Ô pas la peine considére sa comme un cadeau....tu sais vraiment programer des jeux vidéo?"

Il avait dit ces dernière phrase avec un air grandement intérésser, on pouvait voir dans son regard une grande admiration pour Lucie... il ressembler vraiment à un gamin à qui on montre un tour de magie pour la 1ère fois...

"Tu crois que tu pourrais m'apprendre un jour...Parce que moi je suis vraiment un gros noob en matière d'informatique!!"


il cela en rougissant légèrement, il est vrai que niveau informatique il ne savait pas faire grand chose, bon il avait les bases c'est sur mais bon...

"Pour en revenir a tes camarades j'avoue que tu n'as pas entièrement tors, j'ai parler avec quelques uns d'entre eux, tous ou presque te vois comme une Geek et j'avoue que c'est assez blessant à force, je connais ça moi on me vois comme un mariole de service!"

Il dit sa avec une certaine insouciance, comme si l'avis des autres ne compter pas vraiment...

"Pourtant tu sais faire autre chose j'en suis sur... bon j'avoue pour ce qui est de l'art du camouflage y'a du boulot..."

plaisanta t-il...

"Mais la solitude n'es pas vraiment une bonne chose, je pense qu'on ne peux vraiment savoir sa que quand on à vécu cela..."

Oups il en avait trop dit, mais peut importe, après tout sa ne le déranger pas de parler d'Elle ... peut être que si il en parler il se sentirais mieux...qui sais, personne ne sais de quoi demain sera fait, mais lui il aurait bien voulu savoir pour ce jour là, sa lui aurait éviter bein des malheurs... Mais bon ruminer le passé comme il le faisait toutes les nuits n'aller pas l'aider, et il risquerais de retomber dans la dépréssion et sa il ne le voulait absolument pas! Si un pyschologue ne peut pas gérer ses propres problèmes comment pourait il gérer ceux des autres...

"Enfin tu es libre de faire ce que bon te plait... c'est juste un conseil ok?"

Il ne voulait pas forcer la jeune demoiselle, pour une fois qu'une des élèves lui parlait sa masque, il ne voulait ressembler à un "monsieur-je-sais-tout" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeLun 15 Mar - 0:25

Lucie faillit hurler quand il rougit en lui avouant qu'il n'était pas doué en informatique. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait faillit le faire quand même. Ce psy, décidément.
"Pourtant tu sais faire autre chose j'en suis sur... bon j'avoue pour ce qui est de l'art du camouflage y'a du boulot..."
Elle devina qu'il parlait de ses cheveux (sans compter son foulard noué en permanence autour du cou), et elle se demanda si elle avait plus de chance de passer inarpeçue en teignant ses cheveux en noirs, puis elle se retint de pousser un glapissement d'horreur à cette idée. Tout mais pas ça!

"Mais la solitude n'es pas vraiment une bonne chose, je pense qu'on ne peux vraiment savoir sa que quand on à vécu cela..."
Lucie le vit se plonger quelques secondes de nouveau dans ses souvenirs. Il devait faire allusion à cette histoire de train. Elle était curieuse de savoir la nature de ses souvenirs.
"Enfin tu es libre de faire ce que bon te plait... c'est juste un conseil ok?"
Elle croisa ses jambes et croqua un dernier bonbon avant de décider de se calmer sur les sucreries pour la journée.

- Ben, c'est pas que je veuille m'enfermer dans la solitude... c'est juste que j'ai pas encore trouvé quelqu'un... d'intéressant, en qui je pourrais avoir totalement confiance. Mais bon, en même temps, j'ai jamais causé à tous les élèves de l'île.
Long silence seulement rompu par le reflu des vagues, en contrebas des rochers sur lesquels ils étaient perchés, et par les "croc-croc" que le psy et la jeune fille faisaient en grignotant leurs bonbons.
- Hm, pour en revenir à cette histoire d'ordis, ouais, je sais faire des jeux, des programmes, des... des trucs comme ça.

Elle s'interrompit en se demandant si elle pouvait lui parler de ses visites dans les ordinateurs de l'administration. Il n'avait pas l'air d'en savoir guère plus que les élèves sur ce qui se tramait sur l'île, mais il pouvait tout aussi bien jouer la comédie, comme la plupart des adultes ici, afin de recueuillir des informations sur les élèves. Après tout, il fallait se méfier d'un peu tout le monde, ici. Lucie décida de parler encore un peu avec lui, puis, si elle avait une totale confiance en lui, elle lui causerait de ses soirées "hacker".

- Dites, Monsieur Hannibal, vous... vous voudriez pas me causer de... enfin, de cette histoire de train et tout? Vous avez l'air horriblement triste, quand vous effleurez le sujet, et pis vous êtes psy, donc d'habitude c'est à vous d'écouter les autres, mais pour une fois... vous voudriez pas parler, à votre tour? ... Enfin, se reprit-elle brusquement, désolée, c'est super indiscret, j'aurais pas dû. Pis ça doit pas être facile de parler de ça.
Elle détourna le regard en rougissant, et enfouit son visage dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeLun 15 Mar - 12:59

"...d'accord... je pense que tu auras plus confiance en moi comme ça..."

Il lui sourit amicalement et pris une grande inspiration.

"tu es la 1ère à qui j'en parle depuis un long moment ça fait bizzar..."

il eu un rire nerveux et tripota la grue en papier qu'il avait fait...

"J'ai bien perdu mon bras dans cette accident de train... Mais j'y es aussi perdu ma femme...enfin plutot ma fiancé, ce voyage était une sorte de lune de miel pour lui montrer ma campagne natal... Mais tout cela à virer au cauchemar..."

Il remua un peu les ailes de l'oiseau en papier...

"Enfin...Je ne l'ai pas perdu sur le coup, mais ses organes avait était toucher, elle est restée à l'hopital et je venait la voir tout les jours, mais...elle est..."

Ce dernier mot lui faisait mal, mais il devait le dire, il devait voir la réalité en face...

"Elle est morte... Les docteurs savait qu'elle n'en n'avait plus longtemps mais ils m'ont fait espérer...C'était très cruel de faire ça... Avant de mourrire elle m'avait raconter une légende ,si on arriver à faire 1000 grues en papier notre voeux le plus cher se réalisra...C'est pour cela que je fait des origami...ce n'est qu'une légende biensûr... Mais elle voulait tellement y croire que j'ai voulu continuer, et pui sa me repose..."

Il marqua un temps son regarde bleu atrocement triste comme si il était au bord des larmes mais son sourire deumeurait. Ses yeux ressembler maintenant plus à l'océan immense comme la peine qui le rongeait, les lueurs rougâtre du soleil miroitaient dans es yeux de chat...

"Voila tu sais tout Lucie..."

Il soupira, il n'avait pas vraiment l'habitude de parler de ça, surtout à des élèves, mais bon, il risquer moins à en parler à des élèves qu'au autres adultes, de toute façon ça ne lui plaisait pas vraiment de discuter avec ses collègues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeMer 24 Mar - 19:12

Lucie fut surprise d'apprendre qu'il avait eut une future femme. Après tout, il restait relativement jeune, et pour sa part, elle ne se voyait pas s'engager avec quelqu'un, à environ une vingtaine d'années. Mais, bon, chacun sa manière de vivre. L'histoire des grues en papier plié lui rappela quelque chose, et elle se souvint avoir lu cette légende, quelques années auparavant.

La fin de l'histoire d'Hannibal n'arracha qu'une sorte de déglution chez Hedge. Elle ne savait vraiment quoi penser de tout ça, si ce n'était qu'elle se sentait peinée pour le psy. Il avait à peine plus vécu qu'elle, mais il avait eu affaire à d'horribles choses. Perdre sa fiancée, la personne qu'on aimait le plus au monde. Et perdre son bras. Lucie, n'ayant jamais aimé quelqu'un plus que tout au monde -il n'est jamais trop tard, ricana une petite voix dans sa tête-, elle n'arrivait donc pas à voir ce que cela pouvait faire. Par contre, l'idée de perdre son bras lui était parfaitement horrible. Si ça avait été elle, elle n'aurait plus pu programmer convenablement, et cette pensée était abominable.

Elle tourna la tête vers Hannibal, et constata avec surprise que, même si le regard de l'homme était triste, il continuait à sourire. Le contraste formé par ces deux choses était pour le moins surprenant. À cet instant, Lucie eut envie de le serrer dans ses bras, mais elle se retint, parce qu'elle n'avait jamais fait ça avec quiconque, et elle n'avait pas envie de commencer aujourd'hui.
À la place, elle lui adressa un sourire rayonnant et lui demanda:
- Vous pourriez m'apprendre comment on fait les grues et les avions en papier? Je sais rien faire, en pliages, je suis pas douée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeJeu 25 Mar - 12:36

Le Jeune homme resta un petit moment plongé dans ses pensé...Il n'avait pu tellement l'habitude de parler de façon aussi sérieuse (mais il ne pouvait se permettre de plaisanter avec la mort de sa fiancée ou même avec la mort en général) il releva vivement la tête quand om compris que Lucie lui parler, il tourna la tête et fut étonner du spectacle qui lui était offert... Lucie souriait d'un sourire éblouissant, pour les autres ce n'était peut être rien mais pour Hannibal c'était beaucoup, il avait vu tellement de sourire faux qu'a force il fini par croire que personne ne pouvait sourire franchement...Et il n'avait pas entièrement tord!

Il resta un petit moment comme ça, puis sourit à son tour avec son étrange sourire doux et mélancolique, Il aurait pu pleurer comme un gosse mais sa fièrté l'en empécher...

"Biensur... Pas de souci, c'est assez facile tu verras."

Puis il se tourna à nouveau vers l'océan, il était vraiment bien... Il avait vraiment bien fait de sortir aujourd'hui, sa fallait la peine de se faire engeuler par le reste de l'équipe parce qu'il partait quand on avait besoin de lui (enfin besoin de lui c'était vite dit!). De toute façon dans son bureau il n'y avait pas un chacha à fouetter, entre faire de l'origami et jouer à sa Psp ou encore faire des aller retour sur sa chaise, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était la grande aventure! Mais les rares moment ou il pouvait s'eclipser, il les savourer ces rares moment...

"Et toi tu m'apprendra à progamer... si tu veux bien... à Mon avis tu aurais plus de mal à m'apprendre à programer que moi à t'apprendre l'origami..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucie Hedge

Lucie Hedge

Fiche : COUIC
Messages : 91
Localisation : Devant la lueur bleue de son écran d'ordi.
Emploi/loisirs : Lire, programmer, déprogrammer, marcher sans but précis.
Humeur : Crêpeuse.

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeLun 24 Mai - 23:11

[des mois après, elle répondait ENFIN. Désolééééeeeee, j'ai complètement délaissé ce forum ;___; ]


Lucie fut encore parcourue de frissons quand il lui adressa son étrange sourire mélancolique avant de lui répondre:
- Biensur... Pas de souci, c'est assez facile tu verras.
Elle leva un sourcil, étonnée. Les pliages de papier lui avaient toujours semblé être quelque chose d'ultime et extrêmement compliqués, et ceux qui en faisaient, des êtres doués aux mains agiles et magiques. Mais d'un seul coup, entendre "C'est assez facile" dans la bouche d'Hannibal lui semblait... rendre la chose plus facile, en effet.
- Et toi tu m'apprendra à progamer... si tu veux bien... à Mon
avis tu aurais plus de mal à m'apprendre à programer que moi à
t'apprendre l'origami...

Lucie émit un petit rire amusé.
- Bah, ça a l'air compliqué, comme ça, mais une fois qu'on a pris l'habitude, ça va tout seul. Et puis... ça permet de faire un tas de choses très intéressantes.
Elle contempla rêveusement l'océan, sans se rendre compte qu'elle avait calé sa respiration sur le rythme des vagues.

Finalement, elle se leva d'un bond à la fois plein d'entrain et léger, avant d'adresser un dernier sourire au psychologue.
- Eh bien, ravie d'avoir pu causer avec vous! Je pensais que vous étiez un sale manipulateur de conscience comme les autres adultes et que vous faisaiez genre "je suis proche des jeunes" mais en fait non, vous êtes bien. Bonne soirée!

Puis elle tourna les talons et descendit des rochers d'un pas guilleret, en se retournant fréquemment pour jeter des coups d'oeil à la silhouette d'Hannibal, qui devenait de plus en plus petite.
Marrant, ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bullshitland.canalblog.com/
Hannibal Heidenreich

Hannibal Heidenreich

Messages : 64
Localisation : dans son bureau en train de s'ennuyer
Emploi/loisirs : embêter le monde, écouter de la musique en regardant dehors...
Humeur : ironique et ennuyer

Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitimeMar 25 Mai - 18:49

[pas de souci pas de souci maître ^^!]

Il écouta attentivement Lucie parler, mais quand elle se leva il fit un petit bon lui aussi et la regarda

- Bah, ça a l'air compliqué, comme ça, mais une fois qu'on a pris l'habitude, ça va tout seul. Et puis... ça permet de faire un tas de choses très intéressantes

Facile? pour lui sa risquer d'être une grande aventure, vu que la dernière fois qu'il avait voulu essayer de programer il avait transformer son Pc en une espèce de boite de conserve fumante (peut être que de remuer la dite boîte de conserve ainsi n'étais peut être pas une très bonne idée mais bon...) pour ce qui était de faire des choses intéréssante sa il ne la contredirait pas!

- Eh bien, ravie d'avoir pu causer avec vous! Je pensais que vous étiez un sale manipulateur de conscience comme les autres adultes et que vous faisaiez genre "je suis proche des jeunes" mais en fait non, vous êtes bien. Bonne soirée!

"Vous êtes bien." quand il entendit cela, son sourire s'étira jusqu'au oreille, mais d'un autre côté il était quand même assez attristé que si peux d'adulte sois digne de confiance, il regarda la rouqine partir et quand elle se retourna il se leva pour lui crier

"J'ai moi aussi était ravie d'avoir pu discuter avec toi! J'espère pouvoir encore manger des bonbons avec toi!"

Il faisait de grands signe et si jamais ses collègues le voyait ils allaient le faire interner de toute urgence!! (de toute façon si monsieur Heidenreich était normal sa se saurait!) Une fois de plus il ressembler à un grand gamin tout content d'avoir pu se faire une amie (enfin sa il n'en savait rien mais il espérait!). Dès qu'il nla vit plus, le psy remit ses chaussons et c'est avec les pieds de plomb qu'il se décida de rentrer pour ce retrouver à nouveau coincé devant son PC ou alors il roulerait sur sa chaise comme il avait l'habitude de le faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Balladons nous sur la plage [PV hedge] Empty
MessageSujet: Re: Balladons nous sur la plage [PV hedge]   Balladons nous sur la plage [PV hedge] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Balladons nous sur la plage [PV hedge]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Bienvenue chez nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dastmyre schule :: Archives-
Sauter vers: